le CEB,    
Centre d'Étude des Bastides
..
 
Ses objectifs: 
.
.
Ses Publications:
"Info Bastides",
"les Cahiers du CEB" -
"la Gazette"
abonnement
 
Les Bastides
associées au CEB,
Bastides Gironde
Activités : Archives
 
A.G. du CEB
 
.
Échos.
 
Nouvelles du CEB.
Agenda des Bastides
 
 
Recherche
 
Musée des bastides
 
INTERREG
 
Sites  (liens).

 

Bibliographie :
générale
par départements,
parutions nouvelles
 
 

 

Echos et nouvelles

Le 25 Avril 1985 Yves Martin écrivait à "Info Bastide" : Je réalise  actuellement une étude sur les bastides du sud Périgord, Agenais, Quercy ... Je cherche des informations ... 

            C'est cette fonction  -  celle d'échanges d'informations - que le CEB dés le départ a voulu favoriser.

 

*         *

*

Le CENTRE D'ÉTUDE DES BASTIDES ET VILLES NEUVES DU MOYEN-AGE D'EUROPE
REGROUPE HISTORIENS, URBANISTES, ARCHITECTES, EDILES MUNICIPAUX,
DE CES VILLES D'EUROPE CREEES COMME VILLES-MARCHES ET DE PEUPLEMENT
aux 13ème et 14ème siècles .
Dans le Sud-Ouset de la France, elles ont connu une éclosion exceptionnelle : on les nomme BASTIDES.
 
LE CENTRE D'ÉTUDE DES BASTIDES DISPOSE D'UNE BANQUE DE DONNEES
de publications ( en français ) et développe actuellement un projet européen
de coopération.
 
Il recherche parmi les universitaires et les responsables municipaux de ces villes
des personnes intéressées à nouer des contacts, des échanges, visites.
 
Contact :  <  claudepons3@wanadoo.fr >
et : CEB - Boîte Postale 3 - F 47150 MONFLANQUIN
 

*         *

*

*

              Des architectes japonais

                    étudient la bastide  de Monflanquin :  septembre 2005

         

Fin 2004, un universitaire japonais était venu au Centre d’Etude des Bastides (CEB) à Villefranche-de-Rouergue pour préparer un  séjour  d’étude. Le programme conseillé par le CEB s’est porté sur une étude de 3 bastides : Sauveterre-de-Rouergue, Monflanquin et Monpazier..

Le lundi 12 septembre, la délégation japonaise  arrivait à Bordeaux, puis passait à Villefranche-de-Rouergue avant son séjour à Sauveterre-de-Rouergue.

Le samedi 17, ils étaient accueillis à Monflanquin par Françoise Paul, présidente de la MJC, Max Aureille, président de l’Office de Tourisme, chargés de faciliter leur séjour, et par Georges Odo et  Claude Pons,  assurant le relais du CEB pour la facilitation de leur étude.

               Le dimanche 18, Mr Philippe Millasseau, architecte-urbaniste ayant conduit l’étude préalable puis le suivi des travaux d’aménagement de la bastide, en présentait les enjeux et les choix. Suivit un débat : comment aménager une bastide, lieu de riche patrimoine avec sa structure urbaine spécifique à vocation marchande centrée sur la Place, et la préoccupation de développement communal. Cette séance était suivie d’un échange avec Mr Soulage, maire, puis de la réception officielle à la mairie.
              

Le programme de l’étude comportait : enquête architecturale  de demeures (dresser le plan de 3 à 5 maisons) – analyse du tissu urbain (mesure de la place, d’ îlots, parcellaire, des voies…) - réaliser  photos et croquis,  avoir des entretiens avec des habitants et un historien du lieu, recueillir le maximum de documentation historique et socio-économique.

               Jusqu’à leur départ le mercredi 21 septembre, Françoise Paul, Georges Odo et Claude Pons se sont tenus à leur disposition pour les rendez-vous chez les habitants (mesures pour plan, aménagement), plusieurs visites commentées de quartiers, du musée des bastides, accès à la documentation (cadastre, archives mjc) et quelques visites extérieures comme les fouilles de Calviac et une émission à Radio 4.

Un ouvrage (en Japonais) devrait couronner cette étude. Des articles sont prévus dans des revues spécialisées, dont un dans « Les Cahiers du CEB ».

.  

                    La délégation japonaise était constituée de :

1.   Mr. le Professeur Takeschi ITO, architecte-urbaniste, Département d’architecture, Université de Tokyo.

2.   Mr. Makoto KATO, Post-doctoral chercheur, professeur d’histoire médiévale, Société Japonaise promotion des Sciences, Tokyo

3.   Mr Kenjuro TOTSUJI, étudiant, doctorat d’architecture, Université de Tokyo.

4.   Melle Ichiko ESHITA,  chercheur, doctorat d’architecture, Université de Tokyo.

5.   Mr Hidoaki SONE,  étudiant, maîtrise Histoire de l’art et architecture, Université de Tokyo.

6.   Melle Shako HATANAKA, étudiante, licence d’architecture, Université de Tokyo

 

Au 16 septembre 2005 :   LES ASSOCIATIONS DE BASTIDES

 

EN AQUITAINE :  (50 bastides associées  en 5 associations).

Département Gironde : L’association « Union des bastides de l’Entre Deux Mers et du Libournais » regroupe 8 bastides : Blasimon, Cadillac, Créon, Libourne, Monségur, Pellegrue,  Sainte-Foy-la-Grande, Sauveterre-de-Guyenne.

Département Dordogne : « L’association des bastides du Périgord » associe aujourd’hui 6 bastides: Beaumont-du-Périgord, Domme, Lalinde, Molières, Monpazier, Saint-Aulaye.

Département  Pyrénées-Atlantiques : L’association « Bastides 64 » regroupe 13 bastides :  Arzacq-Arraziguet,

Assat, Bruges/Capbis/Mifaget,  Gan,  Garlin,  Labastide-Clairence,  Labastide-Villefranche,  Lestelle-Bétharram,

Montaut, Navarrenx,  Nay,  Rébénacq,  Vielleségure. 

Département Lot-et-Garonne : « Bastides d’Albret » regroupe 9 bastides : Caudecoste, Damazan, Durance, Francescas, Lamontjoie, Lavardac,  Sérignac, Vianne, Villefranche-du-Queyran.

L’association « Bastides de Guyenne 47 » regroupe 14  bastides : Villeneuve-sur-Lot, Villeréal, Miramont-de-Guyenne, Tournon d’Agenais, Puymirol, Le Temple-sur-Lot, Granges-sur-Lot, Aiguillon, Monflanquin, Monclar d’Agenais, Saint-Pastour,   Laparade, Lévignac-de-Guyenne.

Département des  Landes :  en cours de constitution ( au 23.09.05)

 

EN  MIDI-PYRÉNÉES :  (33 bastides associées en 3 associations).

Département de l’Aveyron : « Bastides du Rouergue » la 1ère association créée, est en reconstitution. Elle regroupait 4 bastides : Najac, Sauveterre-de-Rouergue, Villeneuve d’Aveyron, Villefranche-de-Rouergue.

Département du Lot :  11 bastides sont associées. Bretenoux, Castelfranc, Castelnau-Montratier, Cazals, La Bastide-Murat, Puybrun, Montfaucon, Beauregard, Rudelle, Labastide du Vert, Labastide Marnhac.  ..

Département du Gers : l’association « Bastides des  Portes de Gascogne » : regroupe 13 bastides de cette partie Nord-Est du département du Gers : Aurimont, Cologne, Fleurance, Gimont, Labastide-Savès, Mauvezin, Miradoux, Monfort, Réjaumont, Saint-Clar, Saint-Sauvy, Solomiac, Villefranche-d’Astarac.

Département de l’Ariège : l’association des bastides de l’Ariège regroupe 9 bastides : Mazères, Mirepoix, Saint-Ybars, La Bastide de Bousignac, La Bastide de Serou, Lézat-sur-Lèze, Montjoie en Couserans, Rimont, Villeneuve-du-Paréage.

Département de Haure-Garonne : en cours de constitution sur un secteur du dépt.

 

Soit : 83 bastides en 8 associations au    23.09.2005

*         *

*

.